Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Lunar Excursion Module – Grumman – 1962 – 1/48éme par Tezio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Frandu12


Modérateur
Avec l’autorisation de cet excellent montage je vous le fait partager

Tezio a écrit:Pour célébrer les 47 ans de l’arrivée de l’Homme sur la Lune, j’ai décidé cette année de réaliser mon vieux rêve en fabriquant la maquette de la première proposition officielle de Grumman, après qu’ils aient été mandaté pour faire le Module d’Excursion Lunaire – Le LEM (à l’époque) de 1962.
Je m’y suis lancé réellement que début juillet et faute de temps, je n’ai pu faire le suivi de fabrication sur le Forum, juste quelques images sur mon FB.
J’ai réussi mon pari pour le 21 juillet à 3 h 56 !




Je vais donc reprendre ici ce déroulé, dans les conditions du ‘’direct’’, non pour faire le malin, mais pour permettre à d’autre de voir que cela est plus simple que l’on imagine et qu’il faut juste avoir des idées et ne pas être trop pressé.
Contrainte supplémentaire – je n’emploie aucun produit ou technique trop toxique ou à forte odeur. D’où les formes sphériques sculptées dans du balsa, là où un simple thermoformage réalisé en 10 mm aurait suffi.

Ce petit LEM m’a toujours fasciné. 
Ici même, j’avais déjà évoqué l’idée de réaliser cette maquette en 2008 ! 
http://www.forum-conquete-spatiale.fr/t4734-proto-du-lem-de-1962-chez-grumman?highlight=Proto+du+LEM+de+1962+chez+Grumman

Plusieurs maquettes avaient été réalisées à l’époque par le constructeur et on en a vu passer sur E bay, mais maintenant, c’est plutôt dans les salles de ventes spécialisées qu’on les trouve, vu les sommes en milliers de $ demandées. 
 (ce matin, sur le net !)

Alors, faute de budget, j’ai décidé d’en faire une réplique, la plus proche possible de cette maquette d’origine.

  
Dernier point, histoire de rentabiliser l’opération, ce n’est pas un mais deux exemplaires que je monte en parallèle. 
L’autre sera probablement vendu…, mais plus tard.

Donc, dès que possible, je publie ici les grandes étapes de la création de ces deux maquettes.

Tezio

Voir le profil de l'utilisateur http://space.blog-frandu12.over-blog.com/

Frandu12


Modérateur
Tezio a écrit:Le choix de l’échelle semble évident. 
D’une part, sur les images d’époque notamment celle où l’on voit son concepteur (Thomas J. Kelly) la maquette semble être réalisée autour du 48/50ème
D’autre part, si d’aventure il me venait l’envi de créer tout la série montrant l’évolution du LM, j’utiliserai ce que j’ai déjà (Le Franklin) et je pourrais facilement trouver les boites de kit Monogram pour les modifier. 
Donc l’échelle sera le 1/48ème.
Le second point est de collecter tout ce que j’ai sur la ‘’puce’’. (Le LM n’était pas encore surnommé l’araignée). Bien observer toutes ces photos pour bien s’imprégner des formes et des détails.


Là il faut fouiller partout, en utilisant tous les mots clé possibles. Sur Flick on trouve pas mal de choses. Il y a eu plusieurs maquettes différentes, mais je reste que celle du constructeur, de petite taille sur son socle vert de plus ou moins 16 cm de diamètre.

Le passage par des plans est incontournable – très généraux, juste les formes.




Comme souvent dans ce genre de maquettes, je commence par les détails.

Il y a quelques longues années, disposant de silicone, j’avais moulé des petites tuyères afin de pouvoir les reproduire un jour. 
Elles sont plus ou moins à la bonne taille, alors, je fais des tirages en Staturock (une sorte de plâtre polyester) assez efficace.
Vu la quantité, il faut dire que j’ai décidé d’en faire pour deux exemplaires de LEM.
 
Ces tuyères semblent partir d’une petite sphère de 5 mm à l’échelle (1/48ème). 
Il faut donc dans cette petite boule de 5mm, faire 4 trous pour y loger les tuyères en plus du trou qui servira à fixer le bloc à l’engin.
 
Sur ce LE, le bloc tuyère avant est en deux parties. 
La tuyère du haut est positionnée à part, entre les deux hublots supérieurs.
 

La base est circulaire. Comme expliqué précédemment (pas de plastique pour les odeurs) le corps va être en balsa, creux, mais que je remplirais ensuite. Il faut donc trouver les bons diamètres pour mouler la portion de cylindre.
C’est une vielle boite de parfum de JP Gautier qui s’y colle. Le balsa est collé sur une bande de papier, sortie ensuite et la boite est refermée et collée avec serres joints.
  

Le volume de l’étage de remonté est grossièrement assemblé puis poncé.

Voir le profil de l'utilisateur http://space.blog-frandu12.over-blog.com/

Frandu12


Modérateur
Tezio a écrit:Il y a beaucoup de demi-sphères sur ce véhicule. En fouillant un peu, je trouve une ‘’truc’’ pour faire des bijoux qui va me servir de moule pour fabriquer des demi-sphères de toutes tailles.


Recoupée en deux puis assemblées avec un corps de balsa, je vais faire ainsi les deux demi-réservoirs latéraux de l’étage de remonté. Comme il y a 2 LEM, cela faire pas mal de morceaux.
 

Recoupés puis poncés, les demi-réservoirs prennent vite forme.
   

Tout en commençant d’enduire les surfaces de balsa pour le rendre plus lisse, je commence à remplir de matière lourde le cylindre inférieur pour lui donner du poids et donc d la stabilité. Je rebouche le dessous, mais laisse encore un passage pour continuer de remplir.

Plein d’enduit, je donne la forme demi-circulaire avec ce qui deviendra la tuyère.
     

J’attaque maintenant la partie la plus sensible. La façade avant de l’étage de remonté, qu’il faut sculpter. 
Pas facile, et il y en a deux !
   
Il faut ensuite intégrer cette pièce à ce qui existe déjà.

La forme générale apparaît enfin. Et toujours ponçage, enduit, ponçage,…
   

C’est loin d’être lisse, mais ça commence à ressembler à quelque chose.

Voir le profil de l'utilisateur http://space.blog-frandu12.over-blog.com/

Frandu12


Modérateur
Tezio a écrit: 

Les 2 fois 2 sas sont réalisés avec un tube pvc du bon diamètre.
   


Sous le LEM, 3 réservoirs, là aussi réalisé avec des demis-sphères en plâtre.
 

Le balsa est fragile. 
Trop fragile pour faire les grands supports coniques des tuyères de Ctrl d’attitude. 
C’est dont avec des cheville en bois destinées à l’assemblage de mobilier, que je vais tailler dans un taille crayon. 
Ca marche. 


Peindre les hublots après, ce n’est pas mon fort. 
Alors je procède à l’envers et je commence pour un fond bleu. 
Mais le balsa est encore trop fragile. Il faudra plusieurs couches.
 

Maintenant, il va falloir passer au train d’alunissage. 
Il est composé de 5 pattes et leur assemblage sur le corps du LEM est réalisé avec des épingles. 
Il faut juste trouver de petites épingles et qui ne rouillent pas.


Pour faire du bon boulot, il faut positions chaque maquette sur un support circulaire où les axes sont dessinés et où l’emplacement précis des pieds est bien repéré. Les pieds circulaire sont découpés dans de l’Abs et ils sont fixés sur du scotch de masquage, inversé de manière à pouvoir retire les LEM du support de travail.
  
 

Les premières jambes sont pré positionnés, puis un axe rigide (corde à piano) est glissé à l’intérieur pour rigidifier tout ça. Les deux autres éléments de chaque jambe sont ajustés, collé sur le pied et l’ensemble fixé temporairement avec des épingles.
 

Les trains d’alunissage sont terminés au moment de la finale  qui visiblement ne semble pas intéresser les LEMS !
 

Voir le profil de l'utilisateur http://space.blog-frandu12.over-blog.com/

Frandu12


Modérateur
Tezio a écrit:Les épingles retirées, le corps du LEM peut être enlevé et le train apparaît dans sa toute simplicité.
  

Un masquage est réalisé sur le bleu des hublots et les couches de peinture blanches commencent.
 

Le train est également mis en peinture. 
 

Les blocs tuyères à leur tour.
 

La peinture blanche terminée, les protections du bleu sont retirés.
 

Il est temps de coller la portion de sphère sous l’étage de descente en guise de moteur.
 


Chaque train est maintenant assemblé et collé sur le LEM.
  
 

Même si il n’y en avait pas sur la maquette officielle de l’époque, je me dis qu’un astronaute pour donner l’échelle ne serait pas de trop. 
Je me dis également que mettre le moonwalker de Monogram, serait une faute de gout, vu qu’en 1962, on n’avait pas encore idée de ce à quoi ça allait ressembler. 
Je fouille les quelques illustrations de cette période et trouve ça.
 

Je prends l’astronaute de Monogram, mais celui que l’on doit installer dans le LM et qui n’a pas de PLSS. Je lui rajoute les 2 bouteilles et le tour est joué.
   

Je passe à la plate forme hydraulique. 
Je n’ai pas trop cherché dans la littérature, mais  il semble que cette plate forme perforée, passait sur le plan horizontal pour accueillir l’astronaute. Après, comment il rejoignait la surface ? Mystère.
Je me lance dans la série de trous pour faire les 2 plates formes.

Voir le profil de l'utilisateur http://space.blog-frandu12.over-blog.com/

Frandu12


Modérateur
Tezio a écrit:Le support tubulaire est facile à réaliser mais en observant bien il semble que ceux qui ont restaurés les vielles maquettes d’origine (notamment celle au 1/8ème), aient inversés l’orientation de la pièce. 
Un peu d’observation notamment sur les illustrations d’artiste de l’époque et on retrouve la position d’origine.
   

L’intérieur des sas est noir et peu profond. Par facilité, j’utilise des pièces de 1 cts d’€uro pour y coller au double face du papier noir mat. Ce sera suffisant. Il faut savoir investir !
  

Je peux passer aux antennes. 2 petites, 2 grandes et quelques petits détails. 
  

La grosse antenne latérale est réalisée avec des tiges pvc plus épaisses.


Le nom US ne peut être réalisé qu’avec une simple impression sur du papier épais. Là aussi, ce sera suffisant.


Avant de coller les blocs tuyères qui seraient trop fragile, je commence la réalisation des socles.
   

Je voulais les faire en Altuglass, mais impossible de trouver cette couleur vert si particulière. Et à la réflexion, il semble bien que le socle soit peint. Je les réalise en pvc, deux plaques de 3 mm que je peins dans la couleur crée avec du vert et du gris. 
Le socle est percé pour recevoir les tiges qui sortent des pieds pour les rendre solidaires du socle. 
La sous face su socle est recouverte d’un simple papier Canson noir mat que je signe à l’occasion (vielle tradition). 
 

Mais cette fois, je rajoute mon logo sur le coté pour bien me démarquer des maquettes de l’époque.
 

Il ne reste plus que les titrages.
Je redessine le logo de Grumman et j’adapte celui de la NASA en vue de faire des adhésifs de 2 cm de diamètre environ. 
Pour le titrage, les lettres sont trop petites pour faire un kit adhésif. 
De la sérigraphie sur la peinture, difficile. Alors il reste des lettres blanches sur un adhésif transparent. 
Cela fera l’affaire.
Le kit – offert par mes amis de Picto – arrive à temps et effectivement, l’adhésif du titrage, bien écrasé fonctionne parfaitement.

Voir le profil de l'utilisateur http://space.blog-frandu12.over-blog.com/

Frandu12


Modérateur
Tezio a écrit:Voila – en 21 jours, plutôt quelques longues soirées – je suis venu à bout de cette maquette qui reste mythique pour moi. 

Je ne suis pas déçu. 
 

J’ai surtout juste envie maintenant de me lancer dans la suite de la série pour bien montre l’évolution du LM, mais soyons raisonnable…

  

Je ne sais pas encore, mais il est probable que j’utilise mon modèle en 2019 pour célébrer les 50 ans d’Apollo 11. 
L’autre fera certainement le bonheur de quelqu’un. 
Ils n’étaient pas encore fini, que j’avais déjà des personnes qui avaient flashé…

Tezio - 2016

Voir le profil de l'utilisateur http://space.blog-frandu12.over-blog.com/

Frandu12


Modérateur
Tezio a écrit:Il faut maintenant faire quelques belles photos - pas comme celles du making-of avec le téléphone - pour immortaliser le travail. 



   

   



Voir le profil de l'utilisateur http://space.blog-frandu12.over-blog.com/

Frandu12


Modérateur
Tezio a écrit:Pour conclure ce sujet avant que je revienne vers vous pour éventuellement vous demander de l'aide sur tel ou tel ancien modèle du LM, sachez que comme je l'ai évoqué, je vais bien me lancer dans la réalisation des autres évolutions du LM et tenter de terminer la série fin 2017. 
En clin d’œil à cette décision, ce soir, j'ai trouvé 2 socles qui semblent correspondre à certains modèles. 
J'ai pris les deux derniers lots car comme comme évoqué également, je les ferais en deux exemplaires. 
L'autre maquette s’apprête à partir. Elle sera entre de bonnes mains.
L'aventure continue !

Voir le profil de l'utilisateur http://space.blog-frandu12.over-blog.com/
Bonjour Frandu,

Je n ai meme pas vu ce post Embarassed

encore du travail excellent et eblouissant comme le travail de Vincent Lunokhod 2. Shocked
Bravo Tezio.

Cordialement Mercury 7.

Voir le profil de l'utilisateur
Encore une excellente démonstration que la dextérité jointe à l'imagination, permettent de faire de grandes choses !

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum